La Paupeté Est le Moyen de Salut

 Un Sermon de Fr. UK, Prêtre de Sa Sainteté, Grégoire XVIII

Saint Noël, 25 déc, 2016 A.D., Grand Strand (Région) SC, Etats Unis

 

A nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, Amen.

« Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus, car il sauvera son peuple de ses péchés. »  « Tout cela a été fait pour accomplir ce que le Seigneur a dit. « La vierge concevra et enfantera un fils, et appellera son nom Emmanuel, ce qui signifie Dieu est avec nous. » (Matthieu 1 : 21-23).

Considérons en ce saint jour de Noël la vérité sur les liens entre l’Incarnation de Notre Seigneur, la Papauté, et notre salut. 

Pour dire brièvement, la Papauté est un merveilleux fruit béni de l’Incarnation et est le moyen le plus important  de salut.  Pourquoi ?  Nous pouvons tenir beaucoup de’hypothèses, mais encore une fois pour parler brièvement – c’est la volonté de Dieu et c’est le plan de Dieu.

Voici d’autres mots de Dieu Incarné, et nous devrions prêter attention à ces mots :  « Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande » (Saint Jean 15 :14).

L’antonyme du mot « ami » est le mot « ennemi ».  Ce qui font les choses que Dieu commande, sont les amis de Dieu.  Mais au contraire, ce qui ne font pas ce que Dieu commande, sont les ennemis de Dieu. 

L’un des commandements de Dieu est le suivant.  « Et Jésus répondant, dit à Pierre :  Béni est-tu, Simon Pierre Bar-Jona, parce que la chair et le sang ne t’ont pas révélé, mais mon Père qui est dans les cieux.  Que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtire mon Église, et que les portes de l’enfer non l’emporteront pas, et que je te donnerais les clefs du royaume des cieux, et que tous ce que tu lieras sur la terre, Sera lié aussi dans les cieux , et tous ce que tu lâches sur la terre, il sera délié dans les cieux” (Saint Matthieu 16: 17-19).

Dans l’Evangile de Saint Jean, nous lisons les paroles de Jésus Christ addressées à Saint Pierre :  “Alimentez mes agneux … Alimentez mes agneux … Alimentez mes brebis » (Saint Jean 21 : 15-17).  « Voici, notre Seigneur accomplit sa promesse (Saint Matthieu 16 : 17-19) en confiant à Saint Pierre la surintendance de toutes ses brebis, sans exception, et par conséquent de tout son troupeau, c’est-à-dire de sa propre Église » (dans la Sainte Bible, VERSION DOUAY-RHEIMS).

L’Église du Christ, qu’il a bâtie sur Saint Pierre, est le corps du Christ.

Étant le corps du Christ, l’Église ne peut pas contredire Sa Tête, c’est-a-dire le Christ lui-même.

Chaque mot et chaque doctrine de l’Église, c’est-a-dire le corps du Christ, est en pleine harmonie avec chaque mot et chaque doctrine de Jèsus-Christ.

Voici une doctrine très important de l’ Église du Christ : « Le Concile du Concile, Vatican I, en 1879, a infailliblement affirmé que Saint Pierre a des successeurs perpetuels (et non que Lui aura des successeurs perpetuels).  Dans la noble ouevre que les Pères des prèmiers siècles du christianism ont écrit pour défendre les doctrines de l’ Église contre leurs assaillants, ils donnent à l’unanimité ce PRINCIPE CLAIRE qu’une telle doctrine est vraiment Catholique comme on l’a cru en tout lieu, en tout temps et par tous les fidèles. ”

Le prêtre rédemptoriste Fr. Michael Mueller, en 1880, dit :  « Par cette épreuvre d’universalité, d’antiquité et de consentement, l’ Église essaie, spécialement dans ses conseils généreux, toutes des questions de foi et de morale, condamne et rejette toutes les variations de la croyance et triomphe donc toujours de l’hérésie et l’infidélité.”

Le Pape Saint Etienne I (215 ap. J.-C.) dit dans une lettre à l’ Église d’Afrique :  « Que l’on ne présente pas d’innovations, mais que l’on observe ce qui nous est transmis par la tradition. »  Et ici, il faut dire, que la Tradition, mentionnée par le Pape Saint Etienne I, nous est transmise par Dieu Lui-même.  Cela signifie que nous devons obéir à cette Tradition.  Si quelqu’un n’obéit pas à cette Tradition, il n’obéit pas à Dieu Lui- Même.

Ainsi, nous devons suivre toutes les doctrines du Successeur Perpétuel de Saint Pierre parce qu’il est le Vicaire du Christ, et Lui obéir est la partie essentielle du notre salut.

Ainsi, il n’y a pas de salut en dehors de la Papauté, il n’y a pas d’ Église dehors de la Papauté, il n’y a pas de salut en dehors de l’ Église.  L’ Église est l’endroite où se trouve le Pape.

Pourquoi est-il à notre époque que le diable induit très facilement les gens a commettre des péchés mortels ?

Parce que les gens rejettent le Successeur Perpétuel de Saint Pierre, qui est le Vicaire du Christ, le Vicaire du Fils de Dieu, le Vicaire du Dieu Incarné.

«Et elle enfantera un fils, et tu l’appelleras JÉSUS, car il sauvera son peuple de ses péchés » (Saint Matthieu 1:21).  Vous êtes mes amis, si vous faites ce que Je vous commande » (Saint Jean 15:14).

Alors, continuons à pratiquer notre vraie Foi dans l’Incarnation de Dieu, dans le Véritable et Perpétuel Successeur de Saint Pierre, qui est le Vicaire du Christ.  Et cette vrai Foi continuera à nous aider à être amis de Jésus, à être son peuple, et à être sauvé de nos péchés.

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.  Amen.